Aller au contenu

Migrer de CentOS vers Scientific Linux

Migration de CentOS vers Scientific LinuxDans mon dernier billet, je vous expliquais que j'avais pris la décision de changer la distribution de mon serveur principal qui tournait sous CentOS pour Scientific Linux.

Voici la méthode que j'ai employé.

Je me suis appuyé sur la méthode décrite par redman qui est l'administrateur du Forum Scientific Linux. Je vais vous donner ici une version détaillée et illustrée du processus de migration en différenciant les machines installées en mode texte uniquement des machines disposant d'une interface graphique.

Préambule

Avant de vous lancer dans la migration d'une machine de production, je vous conseille vivement de vous entraîner sur une machine virtuelle. Puis, lorsque vous serez prêt à vous attaquer à la migration réelle, commencez par effectuer une sauvegarde complète de votre machine.

Le serveur CentOS que nous allons migrer est en version 5.6 x86_64, mais la méthode est similaire quelque soit la version, seuls les numéros de version des paquets change et bien sur l'architecture des paquets si vous êtes en 32 bits.

Migration d'un serveur en mode texte seulement

Tout d'abord, il faut commencer par télécharger quelques paquets depuis le dépôt Scientific Linux.

wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/redhat-logos-4.9.16-2.sl5.6.noarch.rpm
wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/sl-release-5.6-1.x86_64.rpm
wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/sl-release-notes-5.6-1.noarch.rpm
wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/yum-3.2.22-33.sl.noarch.rpm
wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/yum-conf-5x-1-9.SL.noarch.rpm
wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/yum-fastestmirror-1.1.16-14.sl5.1.noarch.rpm
wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/yum-metadata-parser-1.1.2-3.el5.x86_64.rpm
wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/yum-updatesd-0.9-2.sl.noarch.rpm

Ensuite, on procède progressivement au remplacement des paquets CentOS par les paquets nouvellement téléchargés.

rpm -e centos-release centos-release-notes --nodeps
rpm -e yum yum-updatesd yum-fastestmirror yum-metadata-parser --nodeps
rpm -ivh yum-3.2.22-33.sl.noarch.rpm yum-conf-5x-1-9.SL.noarch.rpm yum-updatesd-0.9-2.sl.noarch.rpm yum-metadata-parser-1.1.2-3.el5.x86_64.rpm yum-fastestmirror-1.1.16-14.sl5.1.noarch.rpm
rpm -ivh sl-release-5.6-1.x86_64.rpm sl-release-notes-5.6-1.noarch.rpm
rpm -e redhat-logos --nodeps
rpm -ivh redhat-logos-4.9.16-2.sl5.6.noarch.rpm

On peut maintenant redémarrer la machine.

reboot

On réalise la mise à jour du système.

yum clean all
yum update

Un dernier redémarrage, dans le cas ou le kernel est mis à jour, et vous pouvez profiter de votre serveur sous Scientific Linux.

Migration d'une configuration avec interface graphique

Basiquement, le processus de migration est le même, mais il faudra récupérer 4 paquets supplémentaires.

wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/desktop-backgrounds-basic-2.0-37.noarch.rpm
wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/gnome-themes-2.16.0-1.fc6.noarch.rpm
wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/redhat-artwork-5.0.9-2.SL.4.i386.rpm
wget http://ftp.scientificlinux.org/linux/scientific/56/x86_64/SL/redhat-artwork-5.0.9-2.SL.4.x86_64.rpm

Ensuite, comme pour l'exemple précédent, on procède progressivement au remplacement des paquets CentOS par les paquets nouvellement téléchargés.

rpm -e centos-release centos-release-notes --nodeps
rpm -e yum yum-updatesd yum-fastestmirror yum-metadata-parser --nodeps
rpm -ivh yum-3.2.22-33.sl.noarch.rpm yum-conf-5x-1-9.SL.noarch.rpm yum-updatesd-0.9-2.sl.noarch.rpm yum-metadata-parser-1.1.2-3.el5.x86_64.rpm yum-fastestmirror-1.1.16-14.sl5.1.noarch.rpm
rpm -ivh sl-release-5.6-1.x86_64.rpm sl-release-notes-5.6-1.noarch.rpm
rpm -e redhat-logos redhat-artwork gnome-themes desktop-backgrounds-basic --nodeps
rpm -ivh redhat-logos-4.9.16-2.sl5.6.noarch.rpm redhat-artwork-5.0.9-2.SL.4.i386.rpm redhat-artwork-5.0.9-2.SL.4.x86_64.rpm gnome-themes-2.16.0-1.fc6.noarch.rpm desktop-backgrounds-basic-2.0-37.noarch.rpm

Il faut maintenant lancer l'outil de configuration de l'écran de connexion afin de sélectionner le theme EaseOfBlue.

gdmsetup

On peut ensuite redémarrer l'ordinateur.

reboot

L'écran de démarrage en mode graphique affiche à la fois les logo CentOS et celui de Scientific Linux, ne vous inquiétez pas, au prochain redémarrage, le logo CentOS aura disparu.

On met à jour la distribution, et on redémarre une nouvelle fois.

yum clean all
yum update
reboot

 

 Pour fignoler

Si vous êtes perfectionnistes, vous pouvez modifier le fichier /etc/grub.conf pour modifier le titre de la configuration de démarrage par défaut et remplacer CentOS par Scientific Linux. Si vous ne le faites pas, ce sera modifié automatiquement lors de la prochaine mise à jour du noyau.

7 thoughts on “Migrer de CentOS vers Scientific Linux

  1. avatarRemi

    Avec cette procédure, pour moi, tu n'es pas réellement sous SL, car tu as encore beaucoup de paquets issus de CentOS.

    Pour moi, il faudrait compléter par une réinstallation des paquets signés par CentOS

    UN truc du genre :

    rpm -qa --qf "%{NAME} %{VENDOR}\n" | grep CentOS | cut -d' ' -f1 >lst
    yum reinstall $(cat lst)

    ++

  2. avatarMarcet

    Tu as raison, la migration n'est pas totale.

    Mais tout est configuré pour que les paquets soient remplacés au fur et à mesure des mises à jour.

    Cependant, je vais me pencher sur ta proposition.
    Est-ce comme çà que tu as migré de CentOS à RHEL ?

  3. avatarMarcet

    Je n'ai pas la réponse à ta question.
    Tu peux aller voir sur leur site.

    En tout cas, ce que je vois, c'est qu'ils sont hyper réactifs par rapport aux mises à jour.
    C'est principalement ce que je recherche.

  4. Ping : Migration d’un clone RHEL vers un autre (ou une RHEL) | reslinger.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *