Aller au contenu

Sun Java Communication Suite

Voici un premier bilan après avoir tenté l'installation rapide de Sun Java Communication Suite 5 sur une CentOS 4 virtualisée.

Je pense que cette suite est sur dimensionnée par rapport à mes besoins, mais elle semble néanmoins très intéressante.

Lorsque j'aurais fini d'évaluer les autres produits de ma sélection, je tenterai d'installer séparément Calendar Server, si toutefois c'est possible.

Sun Java Communication Suite Box

Voici un premier bilan après avoir tenté l'installation rapide de Sun Java Communication Suite 5 sur une CentOS 4 virtualisée.

Je pense que cette suite est sur dimensionnée par rapport à mes besoins, mais elle semble néanmoins très intéressante.

Lorsque j'aurais fini d'évaluer les autres produits de ma sélection, je tenterai d'installer séparément Calendar Server, si toutefois c'est possible.

Sun Java Communication Suite

La version que j'ai tenté d'installer est la version 5 de la suite de communication de Sun. Malheureusement, cette version ne fonctionne pas avec CentOS 5 qui est ma plate-forme cible. Cependant, et afin de laisser à ce produit une réelle chance, je me suis décidé à virtualiser une CentOS 4 (sachant qu'une version 6 fonctionnant sur Cent OS 5 était actuellement en beta, je ne voulais pas écarter trop vite cette solution).

Assistant d'installation
Assistant d'installation
Liste des composants installables
Liste des composants installables

Ma CentOS 4 fin prête, je me lance dans l'installation de Sun Java CommSuite 5. L'installeur se lance avec une belle interface graphique, je me dis : "Cool, ça va être plus simple". Puis ça a commencé à se corser lorsque j'ai vu apparaitre la liste présentant le choix de composants à installer. Je choisis alors la sécurité et je sélectionne tout.

Il s'en suit un nombre impressionnant de dialogues pour le paramétrage des différents composants. Je réponds donc aux questions sans trop réfléchir, en laissant les valeurs par défaut et en indiquant les mots de passes que j'ai choisi.

Installation en cours
Installation en cours

Je finis par arriver péniblement à la dernière fenêtre de l'assistant. Je clique sur le bouton me permettant de visualiser le journal d'installation, et je constate tristement que plusieurs composants sont en échec.

Rapport du résumé d'installation
Rapport du résumé d'installation

Qu'à cela ne tienne, je refais machine arrière et je décide de recommencer à zéro en m'aidant de la documentation d'installation fraichement téléchargée depuis le site de Sun. Je n'ai jamais vu une documentation aussi mal faite. On a l'impression qu'elle existe uniquement dans le but de montrer que seul un technicien certifié peut arriver à bout de cette installation. Cette doc est construite comme un véritable labyrinthe, toutes les explications font références à d'autres chapitres qui eux même font souvent référence à d'autres documentations.

Conclusion

La solution de Sun est certainement une bonne solution lorsqu'on est dans un environnement Solaris où l'installeur peut retrouver ses petits sans peine.

Mais pour moi, elle n'est pas adaptée à un environnement Linux. Sun utilise son serveur web et sa base de données, je souhaite trouver un produit qui s'appuie sur les standards de Linux (apache, mysql, ...).

Je reviendrais sans doute vers la version 6 quand elle sera sortie officiellement par simple curiosité, mais pour l'instant, je ne retiens pas cette solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *